Bienvenue au Sri Aurobindo Tapobhumi !

Posé comme un nid d’aigle sur les hauteurs immaculées des terres vierges de Gulmi, à 2000m d’altitude, cet ashram est le 3e et le plus récent de l’organisation. La première pierre a été posé en 2013.

Il domine la vallée, et plusieurs lignes de crêtes s’offrent aux regards, comme un plongeon dans l’espace infini.

Un vieux rêve

C’est un vieux rêve de Ramchandra : créer un ermitage proche de son village natal, et permettre aux voyageurs du monde entier de découvrir cette terre encore typique et ancestrale, où l’électricité arrive petit à petit dans la vallée.
Une grande parti des villages proches de l’ermitage ne connaissant pas encore ce confort !
Son rêve, c’est aussi de permettre aux centaines de familles pauvres vivant accrochées à ces montagnes, d’évoluer vers une vie plus ouverte et un peu plus confortable.
Car si la terre est vraiment riche et produit des jardins cultivables toute l’année jusqu’à 2300m d’altitude, la vie y est très dure et très pauvre depuis fort longtemps.

Un Ermitage dédié à la Paix

Tapobhumi est un lieu destiné à recevoir des gens du monde entier, venus pour faire une pause, méditer, prendre le temps, marcher et redécouvrir la simplicité, l’essentiel et la paix.
C’est donc le seul centre où il n’y a pas d’école, ni d’enfant, bien que les jeunes adultes qui soient là aient soif d’apprendre le français ou autres connaissances que les visiteurs peuvent partager.

Son environnement serein et inspirant, réserve de faune et de flore, où la nature est luxuriante, apparaît particulièrement conçu pour le retour à soi et la contemplation. C’est comme une infusion de beauté divine et d’harmonie dans sa vie.
Les infrastructures et le style de vie ramènent à la Nature avec un grand N et inspirent un souffle venant des profondeurs de notre véritable nature.

Un exemple de foi sans superstitions

Tapobhumi est aussi un lieu très important pour l’évolution du pays, et notemment dans la suppression des superstitions et des croyances aveugles qui sont toujours très répandues dans les villages alentours, comme les sacrifices d’animaux.

Swami Ramchandra Das ne cesse de proposer des alternatives festives et spirituelles plus conscientes et plus lumineuses. Par l’exemple, il témoigne qu’il existe une autre attitude et une autre spiritualité qui apporte des bienfaits mille fois plus grands que les sacrifices.

Il a, par exemple, utilisé tout l’héritage de son père décédé, pour construire, en 2010, une école dans le village qui accueille à l’heure actuelle (automne 2017) 300 enfants des villages environnants. Il n’a pas pris un centime de cet héritage, ni pour lui… ni pour l’organisation qui en a tant besoin régulièrement. Pour cette générosité sans corruption, les maoïstes avait décidé de l’éliminer.
Mais sa bonne étoile l’a invité à fuir en pleine nuit à travers la montagne, pour rejoindre au plus vite Katmandou et partir quelques mois aux États Unis et au Canada.

Le centre est également une ferme en agriculture biologique. C’est là que sont produits les centaines de kilos de gingembre qui seront vendues au marché bio de Katmandou. Il a aussi 2 vaches, pour le lait et la fabrication du yaourt traditionnel, et un buffle… pour protéger l’étable du tigre et du léopard.

Une Nature très présente

La faune est très riche… et très présente !
– de façon sonore : les grands souffles rauques et puissants de l’ours, les râles du tigre…
– et de façon physique ! C’est une joie enfantine pour tous d’aller voir chaque matin les traces et les empreintes et, en marchant dans la montagne, de trouver, qui une épine de porc-épic, qui une plume de danphe, l’oiseau emblématique du Népal.
– sans oublier les aigles majestueux, nombreux et variés, qui viennent régulièrement planer au-dessus de l’ashram.

3500 arbres ont également été plantés depuis 2013 ! pour retenir la terre, pour nourrir les vaches et pour les fruits bien sûr, comme les goyaves ou les olives (un essai de Ramchandra). Sont également cultivés des légumes pour l’alimentation quotidienne.