Du 13 mai au 30 juin 2018

Swami Ramchandra Das sera de nouveau en France à partir du 13 mai pour présenter les 25 ans du Sri Aurobindo Yoga Mandir et son incroyable histoire. Son témoignage et sa foi à soulever les montagnes, sont une magnifique source d’inspiration et donne envie de suivre son exemple dans nos vies. Il sera accompagné de Baghirati, jeune femme élevée à l’ashram et danseuse professionnelle d’Odissi, danse classique indienne. Vous pourrez le rencontrer :

  • en Bretagne, du 13 au 25 mai 2018
  • en Région parisienne, du 26 au 31 mai 2018
  • dans le sud-est, du 1er au 10 juin 2018 (de Lyon à Nice)
  • dans le nord, du 11 au 30 juin 2018 (de Paris à Bruxelles)
  • voir le Calendrier des événements

Pour qui ? Pour quoi ? Comment ?

À l’heure actuel, le budget annuel du Sri Aurobindo Yoga Mandir est d’environ 200000 €.

Cela peut paraître énorme, et pourtant, cela représente environ 900 € par personne et par an… moins de 90€ par mois et par personne… pour nourrir, prendre soin et habiller tout le monde, acheter les costumes scolaires et étudiants, acheter le foin pour les 150 vaches, payer les études (parfois en Inde) assumer tous les frais des fermes, écoles et bâtiments et assumer toutes las activités de l’organisation.

Avant les tremblements de terre d’avril 2015, l’organisation était quasi auto-suffisante avec les produits des fermes en agriculture biologique (lait et légumes) et les activités annexes : moulin, artisanat, accueil des visiteurs, cours etc.

Après les tremblements de terre, ses ressources se sont effondrées et plusieurs bâtiments sont encore à réparer et rénover… voire à reconstruire en partie… sans compter les nouveaux bâtiments nécessaires au bien de tous, à Katmandou, Teraï ou Gulmi.

Pour information, des centaines de millions d’euros et de dollars qui ont été envoyés au Népal suite à cette catastrophe, rien n’est arrivé là… et n’arrivera là ! Comme suite au tsunami en Inde, 50% au moins des fonds se perdent… dans les fonds de quelques ‘puits’ mystérieux. C’est grâce à un ami de Ramchandra, ambassadeur, que l’Ambassade de l’Inde a accepter de financer les bases de la nouvelle école à Katmandou.

Ramchandra et Baghirati seront en France jusqu’à fin juin. Ils donneront spectacles de danse, ateliers et conférences afin de rassembler des fonds à destination de leur œuvre.

Dans le même temps, diverses initiatives créent ensemble une farandole solidaire !